Manque de confiance en soi - Forum Homosexualité

Répondre à cette discussion
Forum gay & lesbienne Homosexualité Manque de confiance en soi
Première page Page précédente Page suivante Dernière page
Auteurs: Messages:
batboy
batboy
6 Août 2012 à 21:19

Bonsoir,

Cela fait depuis très longtemps que je sais que je suis gay. Je le sais depuis ma puberté. Et je sais qu'au final , je n'aurai pas d'autre choix que de l'accepter car c'est ma vraie nature. J'en ai malheureusement toujours ressentie un profond malaise , et j'ai peur que mon homosexualité empiète sur ma vie social.En effet, c'est un sujet qui revient fréquemement dans ma tête et j'y pense en boucle.Le fait de penser au fait que je suis gay fait que je me dévalorise instantannèment et ça me mine le moral parfois pendant une journée entière. Je deviens irritable, grincheux , désagrèable , antipathique , distant . Et pourtant , j'en ai marre d'avoir ces penséses dévalorisantes pcq je sais que je pourrai avoir plus confiance en moi en y pensant pas . Je donne une image de moi qui ne me correspond pas, c'est terriblement frustrant .

Pour vous donner un exemple , je travaille actuellement dans un entrepôt je fais de l'éxpédition. Et aujourd'hui ces sales pensées destructrices sont réapparues et c'est terrible car ça m'empêche de travailler correctement, je bug pendant des minutes avant de reprendre un rythme normal , voir je n'arrive pas à le reprendre du tout , ce qui fait que je travaille trèèèèèèèèèèèès lentement . Les gens le remarquent , me le reprochent. Et pourtant , je fais de mon mieux , c'est juste que ces pensées me paralysent . Ce qui est très frustrat , c'est que je sais au fond de moi que je pourrais travailler très correctement , voir très bien sans aucun problèmes si ces pensées autodestructrices ne me venaient pas à l'esprit .Ca me bouffe donc la vie à proprement parler.

Il y a autre chose qui me touche particulièrement , je n'avais jamais parler de mon homosexualité auparavant et cette année j'ai décidé d'ouvrir le boîte de pandore et d'en parler à ma mère. Au départ , elle ne m'a pas crue , elle pensait que c'était un passage. Du coup , ça m'a fait douter aussi ..Et puis , j'ai plus jamais envie de lui en reparler , car c'est aussi frustrant pour elle que pour moi et au final ça ne sert absolument à rien.Bon, je sais que je n'aurai pas du parler à ma mère de mon homosexualité, j'ai fait une erreur , donc on oublie maintenant.
Malheureusement , j'en ai aussi parler à des "amis"( remarquez les guillemets") et je regrette aussi de l'avoir fait , je regrette d'avoir ouvert la boîte de pandore en en parlant avec eux. Finalement , j'étais mieux " au placard" comme on dit communèment. Et maintenant , je sais plus quoi faire , j'ai peur que ces "amis" usent de chantage et disent à d'autres que je suis gay ou alors qu'ils m'étiquettent . C'est vraiment chiant, les gens ne peuvent pas s'empêcher de catégoriser. Déjà, en début d'année , un mec que je connaissais pas m'a demandé si j'étais"gay , hétéro ou bi?" devant tout le monde à une table de resto U. Il croyait quoi que j'alalis lui répondre que j'étais gay ce crétin.

Donc , voilà , je suis assez desemparé . Je ne sais pas à qui me fier .
C'est ma vie mais bon c'est un problème qui me préoccupe depuis pas mal de temps et qui handicapent mes capacités à faire des choses . Vous connaissez la chanson de Serge Lama "Je suis malade", eh ben cette chanson résume pas mal mon état d'esprit . Je manque de naturel , je n'arrive plus à sourir( et les autres ne manquent pas de me le faire remarquer bien sur ).

Si quelqu'un a déjà été dans la même situation que moi , je suis vachement intéréssé pcq c'est quelquechose de vraiment afreux de penser que son homosexualité peut handicaper ses aptitudes sociales , quitte à en devenir asocial .

Voilà , désolé pour la longueur du message , mais c'est quelquechose qui me tient à coeur depuis trop longtemps déjà . J'espère que j'ai bien résumer mon état d'esprit, j'en rajouterai un peu plus pour bien vous faire comprendre ce que je ressens vraiment , et pour que queqlu'un puisse pouvoir peut être s'identifier à moi .

Je vous remercie pour vos réponses.

neecas
neecas
6 Août 2012 à 21:31

Salut, j'avais les mêmes problèmes que toi quand je me suis rendu compte que j'aimais les hommes ( à 12 ans ) et je me suis renfermé sur moi-même, je me trouvais anormal et je n'avais personne a qui en parler, je me sentais très seul.. Je n'ai eu aucune vie sociale à cause de sa, aucun ami, personne. Mais je peux t'assurer qu'à partir du moment où tu ne se soucie plus de l'avis des autres et que tu décide de vivre ta vie comme tu l'entend et de ne plus te cacher, c'est une libération ^^

mecavid
mecavid
6 Août 2012 à 21:40

Tant que tu ne t accepteras pas ,tu auras ce sentiment mais je pense que tu es sur la bonne voie le fait d en avoir parler est une bonne chose même si pour le moment tu penses que c'etait une erreur avec le temps tu verras que c'était positif .Et puis il faut arrêter de se soucier de l'avis des autres c'est pas facile mais tu y arriveras
En tout cas courage et le fait d en parler comme tu l as fait est également tres positif un début de travail sur soi même

micro19
micro19
6 Août 2012 à 21:42

Je suis aussi passer par tous sa toute cette souffrance se mal être peur du regard des autre et il ya un an je n'en pouvait plus de garder tous sa en moi et je me suis dit qu'il falait en parler a mes amis que si c'était de vrai ami ils me comprendrai et m'accepterai comme je suis et effectivement mes ami mon accepter mon booster aujourd'hui j'assume qui je suis je c'est se que je veut !! j'ai même réussi a mouvrir a mes parent a tous avouer il ont mal réajis au début mais mintenant il comprenne mieux les chose je suis heureux comme ça !! mais rien est facile !

hang
hang
6 Août 2012 à 21:51

Bon, c'est en effet compliqué, et à vrai dire, je ne voudrais pas du tout être dans ta situation ! Ça doit être atroce de vivre ça tous les jours... *mode psychologue "on"*

Le truc que je ne comprend c'est pourquoi, au grand dieu, pourquoi tu as douté lorsque tu l'as dit à ta mère ? Si tu sais ce que tu es réellement c'est à sa famille qu'il fait ce confier en premier. Ta mère est peut-être frustré de ça, mais elle doit bien ce douter que tu es mal dans ta peau et c'est pas vivable. Reparle lui et ne doute jamais de ce que tu es.

Ensuite, à en croire tes dires, c'est comme si tu avais honte. Il faut assumer, comme dit plus haut, tu es ce que tu es, et bordel ! Assume le à fond ! C'est normal que cela ne plaise pas à tout le monde, il y a des homophobe partout, mais aussi des gens qui te comprendrons. Ta mère est ta mère, c'est celle qui doit l'accepter en premier et c'est ce que tu ferra le plus grand bien, tu te sentira libre après.

Pour continuer, tes amis. Enfin si je puis dire. Déjà oublie les, ce ne sont pas du tout de vrais amis, tu peux changer direct. User de chantage, pour moi c'est pas de l'amitié mais de la trahison et ça mérite... Bref. Ne te blâme pas et laisse les parler, tu dois bien avoir quelqu'un de ton entourage qui t'accepte ? Qui ne se moque pas ? Ou qui ne te fais pas chanter ? Il te faut quelqu'un pour te soutenir.

Enfin si tu veux parler, beaucoup de personne ici (moi y compris) pouvons t'aider ^^

lebaronfred1
lebaronfred1
6 Août 2012 à 22:08

Bonjour Bapt86. Ton message m'a beaucoup interpelé.. D'une part par sa longueur (lol) mais aussi par sa teneur.. Je pense comme disent certain que tu es sur la bonne voie.. Non tu n'as pas fais une erreur de'en parler à ta mère, et à tes "amis". Tu as semé ce qui va te permttre de t'affirmer dans cette sexualité qui n'est pas anormale.. Quoique on en dise.. C'est pas parce qu'un jour un illuminé a ecris qq part que le * était fait pour faire des enfants... entre homme et femme que c'est la normalité !!!
Perso, j'ai été hétéro.. Puis bi.. Et même si je ne me montrais pas ouvertement avec les mecs.. je le vivais bien. J'alternais hommes et femmes.. J"'ai eu des enfants avec une femme qui avait déjà découvert ce versant de ma PERSONNALITE, et qui l'a assumé..( je ne l'ai pas trompé)..Je dois dire qu'elle a été très courageuse, compréhensive et patiente...Mais un jour (en septembre dernier) j'ai décidé de ne plus me "consacrer" exclusivemet aux hommes.. Et je lui en ai fait part.. Nous nous sommes quittés en bon termes...

Tout ça pour te dire que chcun son chemin, chacun à sa manière nous avançons vers ce qui nous somme sle plus en accord avec notre façon de penser.. sans se laisser pièger par les préjugés..

Merci à toi, Bapt86 de m'avoir permis à mon tour d'étaler mon expérience..
Bises

verseau75
verseau75
6 Août 2012 à 22:14

Bonsoir,
Je pense qu'une fois ton homosexualité assumée, tu pourras vivre pleinement et chasser ces vieux démons qui te rongent.
C'est une étape importante à traverser mais nécessaire pour avancer.
Bon courage et tiens le coup.

gerarbouchar
gerarbouchar
6 Août 2012 à 22:14

Salut Bapt,
Je me reconnais vraiment dans tes propos car j'ai connu la même chose étant plus jeune. Très introverti, et n'ayant eu absolument aucun ami gay qui puisse m'apporter son soutien, ce qui n'a pas arrangé les choses, j'ai souffert de ce 'secret caché' en moi pendant longtemps. Je fuyais les autres gays, je jouais la comédie évidemment, devant les potes.
Aujourd'hui je me moque complètement de l'avis de mon entourage, je me sens libre de vivre ma sexualité comme je l'entend. Ma prise de conscience a été progressive, et je me suis senti totalement libéré après ma première relation homo.
Sinon n'oublie pas une chose, ta sexualité est ton jardin secret. Moi c'est ma règle d'or, et si j'approuve être gay lorsqu'on me le demande, le reste ne concerne que moi et je ne ressens pas l'envie de le crier sur les toits.
Courage

drago83
drago83
6 Août 2012 à 22:31

Moi aussi je me reconnais un peu mais mon gars c'est bien que tu en ai parlé à ta mere c'est la meilleure chose que j'ai faite dans ma vie et à mes amies, ça permet surtout de savoir vraiment qui t'aimes!

Réveille toi mon beau! Vivre dans l'hypocrisie et la negation de soi est le pire des poisons! une souffrance car si tu as personne à qui parlais tu vas devenir dingue un jour ou l'autre!!

Je ne te dis pas de le crier sur les toi ni d'aller en boite Homo mais tout simplement je te dis: SOIS TOI MEME! Tu seras plus heureux dans ta vie je te le garantis.

En plus mes parents sont d'origines musulmanes ça été très difficiles pour moi, donc si j'arrive à vivre ma sexualité sans le cacher à mes proches tu peux le faire aussi!

nebari
nebari
7 Août 2012 à 00:20

Bonsoir
Comme beaucoup de ceux qui t'ont repondu avant moi ,je me retrouve un peu dans ton histoire.
Venir en parler sur ce forum est une tres bonne chose pour ton devenir. A la lumiere de ma propre experience,je me permet de te conseiller de prendre contact si c'est possible dans ta region avec une association LGBT.Là tu pourrais discuter de vive voix avec des personnes comme nous ,comme toi et tu tu t'accepteras mieux ,j'en suis sur.Continu ta sortie du placard aupres des personnes auquelles tu tiens ,je sais c'est toujours tres dur ,mais chaque proche qui sauras et qui t'aimera tel que tu est te rendra plus fort et moins tu craindras les *-chanteurs.Une seule reserve ,mieux vaut rester * au travail.
Je te souhaite beaucoup de belles choses

Utilisateurs 39 membres ont consulté le sujet
Première page Page précédente Page suivante Dernière page
Répondre à cette discussion


2006-2017 Tous droits réservés © TonGay.com
Hit-parade
Valid XHTML 1.0 StrictCSS Valide !