Orientation sexuelle - Besoin d'aide svp - Forum Homosexualité

Répondre à cette discussion
Forum gay & lesbienne Homosexualité Orientation sexuelle - Besoin d'aide svp
Première page Page précédente Page suivante Dernière page
Auteurs: Messages:
thomthom59
thomthom59
30 Octobre 2017 à 21:43

Bonsoir à tous,

Comme indiqué dans le titre, ce sujet concerne mon orientation sexuelle. Je me pose beaucoup de questions et j'ai pas mal de choses à dire donc je vais essayer de trier un peu et d'être clair.

J'ai vraiment besoin d'aide et espère en trouver ici, aussi petite soit-elle.

Petite précision qui n'est surement pas anodine pour la suite : je n'ai jamais connu mon père qui ne m'a pas reconnu à la naissance

J'ai aujourd'hui 24ans. Vers l'âge de 15ans j'ai commencé à fréquenter des chats sur internet. Je m'amusais d'abord à me montrer en cam à des filles, puis par la suite j'ai commencer à faire la même chose avec hommes (pour "comparer" comme je me disais). Par la suite, j’effectuais de plus en plus régulièrement des "cam to cam" avec des hommes, en me disant que c'était pour m'amuser et surement mes hormones d'adolescent qui me jouaient des tours. Vers 19ans, j'ai finalement fini par rencontrer des hommes pour reproduire la même chose mais en réel cette fois (* entre hommes) et même des * pour des relations tarifées (je sais que c'est mal et je n'en suis pas fière). Une fois soulagé (je ne vous fais pas un dessin..) et la pulsion passée, je ressens un sentiment de dégoût et de culpabilité. J'imagine que cela est du refoulement.

Je décrirais cette attirance tout d'abord comme purement sexuelle (je suis attiré par le * de l'homme, je n'ai jamais été attiré par un homme dans la rue ou quiconque de mon entourage). J'ai fréquenté de nombreuses filles (j'en fréquente encore), dont une avec qui je suis resté 2 ans et dont j'étais fou amoureux. J'ai fais une dépression l'année dernière suite à notre rupture, ce qui m'a permis de me rendre compte que le problème était bien plus profond et que quelque chose n'allait pas chez moi (même si au fond ça je l'ai toujours su).

Aujourd'hui encore, il m'arrive d'avoir ces "pulsions" et quand cela arrive je cherche sur des chats des hommes plus âgés du genre 35-40ans (pas trop attiré par les plus jeunes)

Je vous passe certains détails car cela serait trop long à expliquer dans un seul message, mais si besoin je peux apporter plus tard d'autres précisions.

Je pense que tout mes problèmes (dépression, stress permanent, agressivité sans raison, soucis de mémoire, psoriasis, migraines, fort penchant pour l'alcool et j'en passe...) sont liées au fait que je n'arrive pas à savoir qui je suis ni à m'accepter. Il serait tellement simple de finalement me dire "oui, je suis gay/bi" (au moins à moi même, sans parler de mon entourage puisque ça c'est autre chose) et d'enfin pouvoir vivre plus sereinement, mais je ne suis même pas sur de l'être. Serait-ce lié uniquement à l'absence de mon père? Je ne suis pas là pour me rassurer, je cherche juste à savoir que je suis et pouvoir enfin me sentir bien dans ma tête, car j'ai déjà eu des idées noires et même pensé au suicide (je ne pense pas que je passerais un jour à l'action car je ne souhaite pas faire souffrir mes proches).

Je cherche donc des gens qui pourraient m'aider à y voir plus clair, me conseiller, me soutenir... En espérant ne pas me tromper de forum. C'est la première fois que j'en parle, je n'ai même pas su en discuter avec ma psy qui me suivait pendant ma dépression.

J'espère ne pas avoir été trop brouillon et éparpillé dans ce texte, j'ai tellement de choses à dire et c'est tellement le bordel dans ma tête que c'est difficile de faire le tri...

Merci d'avance à tout ceux qui pourront me répondre

nathanael123
nathanael123
30 Octobre 2017 à 21:51

Coucou, on peut évidement te soutenir mais t'aider je sais pas c'est profond ce que tu as marqué et je penses que seul une psychanalyse puisse t'aider.

Bon courage en tout cas

textoo
textoo
30 Octobre 2017 à 21:59

Bonsoir Thomthom et bienvenue sur ce site,

Je pense que déjà ce n'est pas si le bordel dans ta tête et que tu réponds à ta question :

"Je pense que tous mes problèmes sont lié au fait que je n'arrive pas à savoir qui je suis ni à m'accepter. Il serait tellement simple de finalement me dire "oui, je suis gay/bi" (au moins à moi-même, sans parler de mon entourage puisque ça c'est autre chose) "

Commence par vivre pour toi et prends ton * où celui-ci te mène, ne te pose pas de question tordue et profite de la vie.

Fonce, ne perd pas de temps, la vie est courte ....

[ édité le 30 Octobre 2017 à 22:01 par textoo ]
muracpminet
muracpminet
31 Octobre 2017 à 03:21

Salut ; oui tu te pose trop de questions ; prends le * de la ou il viens
tu me semble être un bi ; , et alors ou es le problème ; tu as peur du regard des autres ? au jour d aujourd hui les gens ne s arrêtent pas ; la dessus .
pour t en, convaincre drague a fond un mec ; lache toi completement avec lui ; et a la finale , vois ce que tu as ressenti ; et si t as envie de renouveller l * .
ca te donneras déjà une idée ; et la reponse que tu attends

Archange
Modérateur
Archange
31 Octobre 2017 à 09:09

Bonjour,

Tout d'abord bienvenu à toi !

Je pense que tu trouveras ici des gens prêts à t'aider et t'écouter. Tu auras surement de bon conseil, mais toi seul pourra décider des les appliquer ou non.

Il faut y aller étape par étape, accepte toi comme tu es, je sais ça peut être le plus difficile à faire, mais une fois que tu l'auras fait les choses te sembleront plus clairs et plus simples.

N'hésites pas si tu as besoins.

Archange !

thomthom59
thomthom59
31 Octobre 2017 à 12:51

Bonjour et tout d'abord merci à tous d'avoir pris le temps de me répondre.

Nathanael : J'ai déjà pensé à revoir un psy. Comme indiqué, j'en ai vu une pendant seulement 3 séances en début d'année pendant ma dépression. Je pense que ça n'a pas été assez loin et qu'un jour je devrais de toute de façon en voir un. Mais cela est assez coûteux et étant encore étudiant c'est un peu compliqué...

Textoo : Merci. Le fait d'en avoir parler ("écrit" en l'occurrence) pour la première fois me soulage déjà, même si bien sur je sais que ce n'est que le début. J'aimerais arriver à moins me prendre la tête et effectivement profiter à fond de ma vie.

Muracpminet : Dire que je n'ai pas peur du regard des autres serait un mensonge, néanmoins je ne me sens pas prêt pour "draguer" un mec. Je n'ai pas d'attirance pour les mecs dans la vie de tous les jours (en tout cas pas pour l'instant). Merci pour ton message!

Archange : Effectivement, mon but est de pouvoir m'accepter comme je suis, j'espère que cela viendra avec le temps. Merci à toi

Archange
Modérateur
Archange
31 Octobre 2017 à 12:56

Ca viendra sois en sûr. Le tout est de commencer dés maintenant un mettant peut être un mot dessus Bi par exemple pour commencer et si par la suite tu en ressent le besoin Gay.

Sache aussi que même si tu n'as pas encore d'attirance pour les mecs dans la rue ou autre ça ne veut rien dire, la barrière que tu t'es mis inconsciemment agit pour toi, commence à baisser légèrement celle-ci sans pour autant la lâcher complétement car tu en auras tous le temps besoins.

Bon courage !!

rayonnetavie
rayonnetavie
2 Novembre 2017 à 19:57

Bonsoir Thomthom, tu n'as pas été brouillon du tout pour moi et j'ai très bien suivi ton histoire. Comme certains le disent, oui, tu te poses trop de question! Pourquoi as-tu envie de savoir ce que tu es et qui tu es! Est-ce si important que ça pour toi? Nous sommes tous différent, alors, on ne peut pas savoir si on est plus ouvert à telle ou telle sexualité! Tu dois vivre les * et toi seul, peux savoir là, ou tu te sens le mieux! Mais je te parler de moi, qui étais marié pendant 7 ans, eh bien, depuis jeune, j'avais une attirance envers les hommes et finalement, me suis quand même marié! Pourquoi, car j'habitais un petit village et ne savait pas du tout que le monde homo existait. Je ne suis jamais allé dans un bureau de tabac ou autres comme je ne fumais pas... Et un jour, j'ai senti qu'au fond de moi, quelque chose n'allait pas et ai eu une première * au moment de mon divorce et j'ai su que c'était ça, ma voie! Moi j'ai perdu mon père à l'âge de 11 ans et je pense que le fait que tu n'as pas connu ton père, n'a rien à voir. On est tel que l'on est et ça se fait à la naissance et peut-être déjà pendant la grossesse! Je te dirai, fait ce que tu as envie de faire, et puis, il n'y a rien de marqué sur ton front à ce que je saches, sauf si tu as mis un tatouage le disant, lol! Et comme le disais je ne sais plus qui, le plus important, est que tu commences à t'accepter tel que tu es, et tu verras qu'ensuite, tout ira bien. C'est pour toi que tu dois vivre et non pour les autres! Si tu veux être heureux, fais ce qui te parle et je dirai va à ton ressentit, c'est ça qui est juste pour toi! Voilà n'hésites pas si tu as des questions, je suis également là pour y répondre au mieux que je le peux! Bon courage, tu n'es pas seul!

pomdhappy
pomdhappy
13 Janvier 2018 à 04:36

Thomthom ! Bonsoir. J'ignore si tu es toujours là ! Mais ton message m'a fait mal.... Je ne pense pas que ton mal-être provienne de l'absence de ton père. J'en suis même sûre ! Tu devrais parler de ton enfance à quelqu'un qui te connait et dont tu as confiance.... C'est un énorme manque de confiance en toi.... Je connais, mais avec l'age, on prend de l'assurance automatiquement... Un minimum du moins... Bref, sache que tu pourras compter sur mon soutien.... OK ? Tu n'es pas seul,et que tu es aimé ici ! NON MAIS !!! Bisous

meineko
meineko
13 Janvier 2018 à 15:39

Si tu n'est pas sur de ton orientation le mieux pour toi serais de vivre tes * sans te mettre dans une boite, continue de faire ce que tu veut et ce qui te plais et quand tu auras le recul nécessaire cela te sautera aux yeux tout simplement ^^

Utilisateurs 78 membres ont consulté le sujet
Première page Page précédente Page suivante Dernière page
Répondre à cette discussion


2006-2018 Tous droits réservés © TonGay.com
Hit-parade
Valid XHTML 1.0 StrictCSS Valide !