Renseignement pour faire un bébé - Page 5 - Forum Entre filles

Répondre à cette discussion
Forum gay & lesbienne Entre filles Renseignement pour faire un bébé
Première page Page précédente Page suivante Dernière page
Auteurs: Messages:
jiminy
jiminy
14 Septembre 2017 à 06:17

Citation climax007 a écrit:


Ce qui me pose problème, c'est que des mères empêchent leur enfant, dès l'origine, par mépris des hommes, d'avoir accès à un individu ou à plusieurs tenant le rôle paternel et qu'elles l'empêchent de se représenter un principe paternel incarné par x hommes ou par un seul ![/B]


Un autre problème se pose :

Si elles ont une fille, elle sera choyée,
si elles ont un garçon, dont elles méprisent le * et rejètent le géniteur, cet enfant mâle sera très malheureux.
Mais leur égoïsme ne semble pas être effleuré par ce souci.

Sans parler, que vous le vouliez ou non, du grave déséquilibre psychique causé par l'absence de l'image paternelle.

(consulter les études qui se multiplient concernant ce sujet destructeur pour la psyché des enfants sans père).

palledon
palledon
14 Septembre 2017 à 06:19

De toute façon nous restons tous dans le flou avec ce sujet.
Visiblement la phrase " on ne veut pas la présence d un père " est ambiguë
Elles veulent construire une structure familiale sans un mâle, cela peut se comprendre.
Au fil de sa vie l enfant se posera beaucoup de question sur ces origines et sur le regard des autres face à cette famille
À elles d être suffisamment intelligentes et conscientes des remparts socials dont elles devront faire face avec leur enfant
À elles d expliquer sereinement à leur enfant le pourquoi, le comment de son existence.
L entourer d amour et d éducation sont déjà les prémices du bien être de l enfant.
A elles de nous en dire davantage si elles le souhaitent

[ édité le 14 Septembre 2017 à 06:21 par palledon ]
lessismore
lessismore
14 Septembre 2017 à 07:52

Bon alors, bcp d'incompréhension ici, et un brin de misogynie.

Puisque je serai dans un futur plus ou moins proche confrontée à une situation similaire que celle décrite par l'auteur du topic, je me permets de répondre et de clarifier peut-être un peu les choses.

Il n'est en aucun cas une histoire d'amazones, une histoire de femmes assoiffées de sang d'hommes qui ne sont là que pour voler votre semence magique pour ensuite, égorger les nouveaux nés mâles, et élever les filles dans le culte suprême du sirotage de cervelles d'hommes à la paille.
Ces enfants seront dans une famille avec des grands parents, ou oncles et tantes, amis de la famille, des hommes aussi quoi... Pas dans une meute de louves.
Personnellement je n'ai aucun problème avec les hommes, mais, je pense qu'il est temps de consulter pour certains d'entre vous.

Ensuite, faire en enfant, à mon sens, doit être un acte d'amour. La plus belle chose que l'on puisse lui donner, n'est pas forcément une figure géométrique, plus un rond avec un carré ou deux carrés. Non, un enfant à avant tt besoin d'amour, et c'est pour moi l'aptitude optimale pour d'avenir de "bons parents" ( y a pas de parents parfait).
Sans parler de femmes seules, ou de *, ou que sais je encore, généralement c'est quand même un choix qu'on fait à deux, dans un couple, qu'il s'agisse d'un couple d'hommes, de femmes, ils ne cherchent qu'un adjuvant. Chercher une "solution", n'est pas un acte d'amour, c'est un compromis.

Et pour terminer, dans le cas d'une co homoparentalite, je ne sais pas s'il ce modèle est plus sain que celui d'un couple divorcé, une semaine chez l'un, les week-ends sur deux...

Jme suis longtemps demandé si c'était bien d'élever un gamin au sain d'un couple de femmes. Un jour, quelqu'un de très cher m'a dit: " à partir du moment où tu aimes ton enfant, tu seras un bon parent". Il faut mettre de côté votre ego d'homme, oui votre don est l'acte minimisé dans la situation présente, mais on vous reconnaît quand même hein, on a besoin des hommes. Les femmes ne vont pas devenir tant indépendantes qu'elles vous ecarteront de la société. On vous aime ! Enfin moi je vous aime !

[ édité le 14 Septembre 2017 à 13:51 par lessismore ]
sankakoffi
sankakoffi
14 Septembre 2017 à 08:07

Bonjour, pour ma part j'ai opté pour l'insémination artisanale.
Un "ami" marié qui a déjà une famille et que ne souhaite aucune "charge" supplémentaire.
On l'a appelé pendant la période d'ovulation, il nous a fait don de son *, il n'y avait plus qu'a utiliser le matériel stérile de la pharmacie (pipette).
Pour ma part ça a marché du premier coup

climax007
climax007
14 Septembre 2017 à 10:53

Citation jessie14000 a écrit:

Citation climax007 a écrit:

Citation 50.nuances.de.bi a écrit:

Je suis entièrement d' accord avec toi Climax


[................................................................]

Je peux de posé une question ?



Mais, oui, Jessie, évidemment,
tu peux me poser une question !

nyke41
nyke41
14 Septembre 2017 à 13:36

Citation lessismore a écrit:

Bon alors, bcp d'incompréhension ici, et un brin de misogynie.

Puisque je serai dans un futur plus ou moins proche confrontée à une situation similaire que celle décrite par l'auteur du topic, je me permets de répondre et de clarifier peut-être un peu les choses.

Il n'est en aucun cas une histoire d'amazones, une histoire de femmes assoiffées de sang d'hommes qui n'est là que pour voler, votre semence magique pour ensuite, égorger les nouveaux nés mâles, et élever les filles dans le culte suprême du sirotage de cervelle d'hommes à la paille.
Ces enfants seront dans une famille avec des grands parents, ou oncles et tantes, amis de la famille, des hommes aussi quoi... Pas dans une meute de louves.
Personnellement je n'ai aucun problème avec les hommes, mais, je pense qu'il est temps de consulter pour certains d'entre vous.

Ensuite, faire en enfant, à mon sens, cela doit être un acte d'amour. La plus belle chose que l'on puisse lui donner, n'est pas forcément une figure géométrique, plus un rond avec un carré ou deux carrés. Non, un enfant à avant tt besoin d'amour, et c'est pour moi l'aptitude optimale pour d'avenir de "bons parents" ( y a pas de parents parfait).
Sans parler de femmes seules, ou de *, ou que sais je encore, généralement c'est quand même un choix qu'on fait à deux, dans un couple, qu'il s'agisse d'un couple d'hommes, de femmes, ils ne cherchent qu'un adjuvant. Chercher une "solution", n'est pas un acte d'amour, c'est un compromis.

Et pour terminer, dans le cas d'une co homoparentalite, je ne sais pas s'il ce modèle est plus sain que celui d'un couple divorcé, une semaine chez l'un, les week-ends sur deux...

Jme suis longtemps demandé si c'était bien d'élever un gamin au sain d'un couple de femmes. Un jour, quelqu'un de très cher m'a dit: " à partir du moment où tu aimes ton enfant, tu seras un bon parent". Il faut mettre de côté votre ego d'homme, oui votre don est l'acte minimisé dans la situation présente, mais on vous reconnaît quand même hein, on a besoin des hommes. Les femmes ne vont pas devenir tant indépendantes qu'elles vous ecarteront de la société. On vous aime ! Enfin moi je vous aime !


Tout a fait d'accord, avec ta réflexion , et oui, dés l'instant que tu aime ton enfant, et méme si certain te dirons toujours , que tu fait pas bien, et ben ils ont tord, on fait du mieux qu'on peu, et avec tout sa volonté et son amour pour cette enfant , et il vous le rend, au centuple, qu'elle que soit la situation, un enfant c'est ce qu'il y a de plus précieux au monde, en tout les cas pour moi!

joliefee50
joliefee50
14 Septembre 2017 à 13:40

Je suis du même avis

lessismore
lessismore
14 Septembre 2017 à 14:08

Après je peux tt à fais admettre et comprendre la probable future volonté de l'enfant de savoir d'où il vient, mais comme le dit palledon, c'est aux mères à être assez intelligentes pour expliquer au gamin d'où il vient. Je connais des enfants adoptés qui ne veulent en aucun cas avoir affaire à leur parents biologiques, car il reconnaissent comme leur parents les gens qui les ont élevés.

J'admets aussi et reconnais également , qu'il doit être bien difficile de se construire en sachant que l'homme qui vous à fait, c'est détourné de vous sans même un regard, pour des raisons fallacieuses. Mais c'est une tte autre problématique. Je pense qu'il est bon de ne pas tt mélanger.

La vérité sur les enfants ne réside pas dans des études, dans des sondages... C'est du cas par cas, chacun est différent. Alors accompagner son enfant du mieux possible me semble le plus raisonnable. Pour l'aider dépasser ses problématiques ( nous en avons certainement tous eu, pas la peine de venir de familles homoparentales), être à son écoute, et répondre au moment voulu à ses questions. L'accompagner du mieux possible pour qu'il puisse se construire.

Voilà voilà c'est tt pour moi

out_of_time
Modératrice
out_of_time
14 Septembre 2017 à 14:16

Citation climax007 a écrit:

[
"Nous ne voulons pas de la présence d'un père" : là, TOUT est dit par cette Madame porte-parole qui brûle de satisfaire son désir d’enfant !

Je pense qu'avant de penser au plaisir des Mesdames, il faudrait penser aux enfants ; et quand on lit le texte, on n'a aucune envie de leur confier un enfant, Out of Time

Il ne s'agit pas de géniteur, mais du principe masculin qu'elles entendent NIER ; il s'agit de la santé mentale des enfants qui auront ou pas des images identificatoires masculines et féminines.

"Elles ont le droit", mais oui, tant que tu voudras, le droit potentiel et législatif bientôt, c'est finalement le plus simple ; mais ont-elles "le droit" de prétendre "nous ne voulons pas de la présence d'un père" : tout est dit là de leur haine de l'homme, et quel équilibre aura un enfant dont les parents des deux * sont séparés par un MUR d'hostilité ???

Je te ferai remarquer, Out of Time, que j'évoque x pères et y mères, peu importe ; le couple dit "traditionnel" ne me m'est pas cher.

Ce qui me pose problème, c'est que des mères empêchent leur enfant, dès l'origine, par mépris des hommes, d'avoir accès à un individu ou à plusieurs tenant le rôle paternel et qu'elles l'empêchent de se représenter un principe paternel incarné par x hommes ou par un seul !


Elles ne veulent pas la présence d'un père puisqu'il ne s'agira pas d'un père mais d'un géniteur... Elles ne sont pas divorcées d'un homme. Rien n'empêchera que le petit puisse voir cet homme, mais il n'aura pas le rôle d'un père car elles ne veulent pas qu'il l'élève, c'est tout.

climax007
climax007
14 Septembre 2017 à 14:16

L'exclusion de la figure paternelle dans l'esprit de la mère ou des mères

- par son instrumentalisation comme simple donneur de * et sa réduction à un simple objet utilitaire,

- par son absence lors du désir de conception de l'enfant, faisant de la mère celle qui possède l'enfant d'une manière toute-puissante, sa créatrice suprême, celle qui sera sa référence plus que prépondérante,

- par sa présence indésirée au moment de la gestation et de la naissance,

- par son expulsion de la généalogie de l'enfant, de ses racines, de ce qui l'a enfanté,

- par le mépris porté au masculin, et le présentant ainsi à l'enfant comme mauvais, empêchant sa bisexualité psychique, et le plaçant dans un monde où il/elle est induit(e) à éviter le masculin,

- par le renfermement entre femmes prétendant dispenser de l'amour sans hommes,

n'est pas de l'amour : c'est satisfaire un désir d'enfant, sans guère s'interroger sur ce qui cloche dès le départ !

LA NÉGATION DE LA PARENTALITÉ MIXTE ;

LA NÉGATION DU PÈRE !

Ceci a de graves conséquences sur un enfant qui manquera toujours, éperdument, d'une figure paternelle, attentive, aimante, présente ; et la présence de figures paternelles de raccroc (oncle, grand-père, ...) ne sera pas assez structurante pour une petite fille ou un petit garçon !

Tout au plus, un couple de femmes se sera prolongé, d'une manière très égoïste, satisfaisant son besoin d’enfant : l'amour, dans cela, est un motif très secondaire.

Priver d'une figure paternelle stable (au moins une), par l'exclusion du masculin, en pensées, dans les propos (ou l'absence de propos quant à un père) et dans les faits, un garçon ou une fille est criminel !

[ édité le 14 Septembre 2017 à 14:22 par climax007 ]
Utilisateurs 65 membres ont consulté le sujet
Première page Page précédente Page suivante Dernière page
Répondre à cette discussion


2006-2017 Tous droits réservés © TonGay.com
Hit-parade
Valid XHTML 1.0 StrictCSS Valide !