Connexion :

Pseudo / mot de passe oublié ?

Dépression - Page 3

Sujet de discussion : Dépression
  • textoo Membre suprême
    textoo
    • 16 mai 2014 à 00:36
    Pour l'instant j'attends, j'en suis qu'à la 3ème séance avec elle... Je m'en donne encore quelques unes et je verrai si je la garde ou si je change!!!

    Après il faut te dire que le résultat ne viendra que de toi, un psy te guide pour trouver et exploiter le point sensible qui te fait souffrir, travailler dessus pour ensuite le contourner , sortir de ce puits sans fond, cela peut demander du temps, une dépression ne vient pas du jour au lendemain, en sortir également .
  • maléfique Membre élite
    maléfique
    • 16 mai 2014 à 10:41
    Un mois d'arrêt maladie, des anti dépresseurs, des somnifères et au final quitter mon boulot.

    Voila le remède que j'ai eu.

    Ca va beaucoup mieux depuis.
  • nothingness Membre élite
    nothingness
    • 16 mai 2014 à 12:07
    Il faut dans un premier temps que tu te sente à l'aise dans l'échange, et que la personne soit réceptive, sinon un simple miroir t'apportera le même résultat

    Après il faut te dire que le résultat ne viendra que de toi, un psy te guide pour trouver et exploiter le point sensible qui te fait souffrir [...]

    J'abonde dans ce sens. C'est pour ça que je disais "si tu parviens à t'en dégoter un bon". J'ai fait quelques psychiatres plus jeune, étant tous plus nuls à chier les uns que les autres (n'ayons pas peur des mots), à coup de séances remplies par des "qu'est-ce qui va pas ?" et autres questions triviales du genre, totalement vides de sens, auxquelles j'apportais ainsi de longs silences désintéressés. Quelques années plus tard, je suis tombée sur un psychothérapeute, avec qui là pour le coup, j'avais un véritable échange, une discussion, tout simplement. Je parlais, comme avec un ami. Et c'était tout ce qui importait. Je n'attendais même pas plus de sa part (que de l'écoute et quelques réponses à mes historiettes), le simple fait de pouvoir dire ce qu'on a sur le cœur, peut parfois bien nous aider, en nous soulageant par là même. Après, c'est sûr que chacun a des besoins différents, mais bon.
  • jmtiti13 Membre élite
    jmtiti13
    • 16 mai 2014 à 15:28
    Bonjour a toi !!!
    je sors de depression il y a quels mois !!!
    tu sais c'est dur, et comme dit hervé c'est pas bete d'ecrire, ne soit pas seul, sors , voit du monde, il faut garder le moral car tu sais c'est 80%de ta guérison !!!

    moi cela a été dur mais bon , je suis loin d'etre guéri,il ya des hauts et des bas !!!

    bon courage a toi !!!!!

    jean-marie
  • nigivir Membre élite
    nigivir
    • 16 mai 2014 à 18:27
    Bonsoir Seinomarino,

    Oui, j'ai traversé une période assez difficile à un moment donné de ma vie.

    Cela a commencé par un arrêt de travail, puis des anti-dépresseurs pendant quelques mois.
    Puis j'ai repris une vie "normale" et ai consulté un psy comportementaliste sur conseil de mon médecin.
    Comme j'avais la vague impression que le psy comportementaliste aidait à aller mieux dans les apparences mais ne réglait pas les problèmes dans le fond, j'ai commencé une psychanalyse, que je mène à présent depuis plus 10 ans (je commence à voir le bout ...).

    J'avais aussi certaines activités comme le yoga qui m'aidait à me relaxer, la danse africaine pour me défouler.

    Je me sentais mieux, mais toujours oppressée, en particulier par le boulot, donc j'ai décidé de procéder à des aménagements et de travailler à temps partiel.
    Curieusement, le fait d'avoir plus de temps m'a fait prendre conscience que je n'avais pas besoin de me disperser dans autant d'activités, mais juste de me "retrouver". Et de me reposer. Voire de me poser.

    J'ai toujours beaucoup écrit, mais de façon très impulsive, et mon besoin en écriture a augmenté sans toutefois m'apporter de soulagement durable. Puis j'ai commencé à partager et à faire lire mes textes d'abord au sein d'ateliers d'écriture. Cela a donné lieu à des échanges de témoignages et là, je rejoins Nothingness sur l'importance du dialogue et de l'écoute de l'autre. Puis j'ai rencontré des personnes avec qui la pratique de l'échange s'est instaurée naturellement. Alors oui, le dialogue ou le témoignage avec un spécialiste est important, mais aussi avec toute personne qui croise notre chemin. Comme le signale Textoo, l'autre est un miroir et donc nous donne une idée de qui nous sommes.

    Petit à petit, mon écriture et mes échanges se sont, sans que je le veuille vraiment, "spécialisés" autour des thèmes qui me "bloquent": les addictions, le mal-être que je peux ressentir dans certaines situations et tout ce qui "cache" le problème.
    Parfois je sens bien que certains souvenirs ou problèmes résistent et ne veulent pas sortir. Parfois, cela remonte, avec violence ou pas.

    Parallèlement, j'ai commencé une série de lectures sur "comment être centré sur le temps présent", sur le bonheur, etc ... , enfin toutes ces lectures qu'à une époque, je considérais comme inutiles (voire même pire ...) et qui commencent à me parler. Disons que je prends ce qui me fait avancer et je laisse le reste.

    Là, pour faire bref, on va dire que je peux avoir ponctuellement des moments difficiles, mais fondamentalement, je vais bien.
    Très bien même.

    Voilà, bon courage à toi! star.png
  • us_lil Membre expérimenté
    us_lil
    • 16 mai 2014 à 20:37
    Pour ma part,j'ai connu la dépression suite a la séparation avec mon ex il y a 2 ans de cela.
    par la suite,j'ai connu des moments de déprimes du fait de la solitude qui pèse.
    Sinon,je me dis à chaque fois qu'il vaut mieux être seul ..
    Peut être un compagne/ami te fera sentir mieux,quelqu'un qui sera la pour toi..
  • yves.qc Membre élite
    yves.qc
    • 17 mai 2014 à 12:54
    Ah la dépression... j'connais bien, j'en ai fait deux !

    J'avais lu dans un article que la dépression et burn-out professionnel sont intimement liés, l'un provoque l'autre et que la dépression est plus fréquente chez les gens qui prennent la vie trop au sérieux.

    J'men suis sorti sans médicament, j'ai consulté une thérapeute que j'connais bien (la soeur de mon ex), ce qui a rendu la chose plus facile, ce qui est très important lors d'une dépression est de ne pas rester enfermer chez soi, sortir même si on en a pas le goût, voir des gens, des amis. Je demeure à la campagne, j'allais donc faire de longues balades à pied, admirer la beauté de la nature et j'voyais mes amis(es) de façon plus assidu, moi qui est de nature sauvage, qui la aime la solitude, ça m'a beaucoup aider et je leur dois beaucoup.

    Maintenant j'essaie de prendre la plus plus à la légère, ne pas ment faire où me tracasser avec des stupidités, mais je dois avouer que ce n'est pas facile, c'est difficile de changer notre façon d'être, mais j'y travaille... Bon courage !
  • loutrasson Membre occasionnel
    loutrasson
    • 17 mai 2014 à 17:18
    Je connais, celle-ci, depuis plusieurs années. Dure combat qui est quotidien ! Bonne chance à toi, garde l'estime de toi. Sors ..... Bises
  • socute38 Membre occasionnel
    socute38
    • 17 mai 2014 à 19:36
    La dépression j'ai connu et j'y connais encore cette envie de rien et cette envie continuelle de dormir, c'est pas évidant d'en sortir, surtout quand tu ne c'est pas l'origine moi j'en suis sortit quand j'ai rencontre mon ex et oui qui dit ex dit forcément rupture et après cette rupture j'y suis retombé en plein dedans alors j'ai commencer a écrire tout ce que j'avais sur le coeur puis à y brûler au briquet, surtout ne pas tomber dans la cigarette ou l'alcool ... Et le plus important c'est de parler de ce confier à des proches moi ce fut ma cousine que j'ai choisit chacun est libre de son choix après sa dépend que de toi :)
    Voilà j'espère t'avoir aidé.
  • jiminy Membre émérite
    jiminy
    • 17 mai 2014 à 23:01
    Quant aux psy' et aux antidépresseurs, je ne crois guère à leur réelle efficacité.

    Pas d'accord.
    Un bon praticien -le tout est de le trouver- et quelques antidépresseurs peuvent être une aide temporaire très efficaces. Mais les séances peuvent durer plusieurs mois et faut vouloir s'en sortir.
    Bonne chance à toi.

Pas encore inscrit(e) ? Créez votre profil en quelques clics seulement et profitez !