Connexion :

Pseudo / mot de passe oublié ?

Un p'tit son gay - Page 4

Sujet de discussion : Un p'tit son gay
  • boumvoyageur Membre émérite
    boumvoyageur
    • 23 février 2021 à 13:58
    En réponse au message de l_i_r_y_c :

    Ca parle encore de drogue....c pour l'autre topic çastuck_out_tongue_closed_eyes.png


    G hésitéstuck_out_tongue_closed_eyes.png

  • l_i_r_y_c Membre suprême
    l_i_r_y_c
    • 23 février 2021 à 14:00
    En réponse au message de boumvoyageur :

    G hésitéstuck_out_tongue_closed_eyes.png


    Ouais ouais ouaisinnocent.png

  • boumvoyageur Membre émérite
    boumvoyageur
    • 23 février 2021 à 14:06


  • blue-arts Membre suprême
    blue-arts
    • 23 février 2021 à 23:24

    Grrrrrrrr ah le bon temps du DISCO !pensive.png


  • vany Membre élite
    vany
    • 23 février 2021 à 23:40

    The Weeknd Biographie:


    Une courte période dans le milieu du showbiz, mais The Weeknd roule sa bosse depuis à peine une dizaine d'années.


    1. L’origine de son nom d’artiste

    Abel Makkonen Tesfaye est né en 1990 à Toronto au Canada. Alors qu’il n’était âgé que de 17 ans, il a décidé d’abandonner l’école secondaire et a demandé à l’un de ses amis de le suivre. « Nous avons pris les matelas chez nos parents et les avons amenés chez des amis, a-t-il raconté dans une entrevue. Nous sommes partis un week-end et ne sommes jamais retournés à la maison. Je détestais mon nom à cette époque et je me cherchais un nom d’artiste. The Weekend sonnait bien. J’ai dû enlever le « e » parce qu’il y avait déjà un groupe canadien qui s’appelait The Weekend. »


    2. Découvert sur YouTube

    En 2010, c’est sous le nom de The Weeknd que Tesfaye a publié des chansons sur YouTube. L’année suivante, il mettait en ligne trois « mixtapes » de neuf chansons chacun : House of Balloons, Thursday et Echoes of Silence. Rapidement, les trois albums allaient recevoir d’excellentes critiques et l’on décrivait The Weeknd comme un artiste canadien très prometteur. En 2012, il lançait une compilation de ces trois albums sous le nom de Trilogy.


    3. Aidé par Drake

    À ses débuts, The Weeknd a bénéficié de l’aide de Drake. Ce dernier avait découvert le matériel de son comparse torontois et en avait parlé sur un blogue. Cette petite mention avait permis à The Weeknd de recevoir de l’attention de médias comme Pitchfork et The New York Times. Les années suivantes, les deux artistes ont collaboré ensemble sur scène et en studio, notamment sur l’album Take Care, de Drake.​


    4. Hommage à David Bowie

    À la sortie de son dernier album, Starboy, Abel Tesfaye a mentionné en entrevue au Wall Street Journal que son nouveau disque était influencé « à 1000 % » par les récents décès de David Bowie et Prince. Il a même dit que le titre de l’album était un hommage à la chanson de Bowie, Starman. « J’adore Bowie. Je crois qu’il est le créateur ultime », a-t-il dit. Dans ce même entretien, Tesfaye a révélé qu’il était prévu qu’il travaille avec Prince dans son studio de Paisley Park, mais que tout s’est écroulé avec le décès de l’artiste en avril 2016.


    Peut-être que certains se souviennent de cette toune sortie en 2016 qui en tout cas pour nous ici au Québec, jouait à la radio à répétition.




    5. Collaborations de luxe

    Jouant désormais dans les grandes ligues, The Weeknd peut maintenant se permettre de collaborer avec les artistes de son choix. Pour Starboy, le chanteur a ainsi fait appel à Daft Punk (Starboy et I Feel It Coming), Lana Del Rey (Stargirl Interlude), Kendrick Lamar (Sidewalks) et Future (All I Know). Dès sa sortie, le disque s’est retrouvé en tête des palmarès Billboard américain et canadien.


  • sim.s-heart Membre suprême
    sim.s-heart
    • 24 février 2021 à 07:36

    Merci vany...


    On peut dir' aussi que Abel Tesfaye grandit à Scarborough, dans l'Est de Toronto. D'origine éthiopienne, il apprend l'amharique (une langue sémitique) auprès de sa grand-mère, qui s'occupe de lui tous les jours pendant que sa mère, qui l'élève seule, travaille. Il ne commence à parler anglais qu'à l'âge de 5 ans.


    Dans sa jeunesse, Abel Tesfaye est exposé aux influences musicales d'artistes RnB et Pop comme Michael Jackson, R. Kelly et Prince.


    Il abandonne l'école à 17 ans, s'établissant avec deux amis dans le quartier torontois de Parkdale.


    Il obtient ensuite son premier emploi dans un magasin American Apparel : c’est à cette époque qu'il commence à enregistrer des chansons.

  • yannboy95 Membre suprême
    yannboy95
    • 24 février 2021 à 07:42
    En réponse au message de sim.s-heart :

    Merci vany...


    On peut dir' aussi que Abel Tesfaye grandit à Scarborough, dans l'Est de Toronto. D'origine éthiopienne, il apprend l'amharique (une langue sémitique) auprès de sa grand-mère, qui s'occupe de lui tous les jours pendant que sa mère, qui l'élève seule, travaille. Il ne commence à parler anglais qu'à l'âge de 5 ans.


    Dans sa jeunesse, Abel Tesfaye est exposé aux influences musicales d'artistes RnB et Pop comme Michael Jackson, R. Kelly et Prince.


    Il abandonne l'école à 17 ans, s'établissant avec deux amis dans le quartier torontois de Parkdale.


    Il obtient ensuite son premier emploi dans un magasin American Apparel : c’est à cette époque qu'il commence à enregistrer des chansons.


    Quel homme impressionnant ! On va faire sa biographie de son vivant ! C'est beau ça !

  • sim.s-heart Membre suprême
    sim.s-heart
    • 24 février 2021 à 07:48
    En réponse au message de yannboy95 :

    Quel homme impressionnant ! On va faire sa biographie de son vivant ! C'est beau ça !


    On pourrait presqu'en fair'autant pour toi, mon yannkissing_heart.pngkissing_heart.pngkissing_heart.png

  • yannboy95 Membre suprême
    yannboy95
    • 24 février 2021 à 07:53
    En réponse au message de sim.s-heart :

    On pourrait presqu'en fair'autant pour toi, mon yannkissing_heart.pngkissing_heart.pngkissing_heart.png


    Avec la capote Nestor, je suis pas né je suis pas mort !

  • sim.s-heart Membre suprême
    sim.s-heart
    • 24 février 2021 à 07:58
    En réponse au message de yannboy95 :

    Avec la capote Nestor, je suis pas né je suis pas mort !


    Bah oui tu es né puisque tu es là...

    Mais il faudrait qu'on sache où tu es né, on sait où tu a grandi, que tu chante sous la douche, que tu est fasciné par tout c'qui attrait au caca, que tu pètes sous la couette...joy.png

Pas encore inscrit(e) ? Créez votre profil en quelques clics seulement et profitez !