Connexion :
Pseudo / mot de passe oublié ?

Accorder le droit de vote a 16 ans ????? (page 4) - Politique & droits

Sujet de discussion : Accorder le droit de vote a 16 ans ?????
  • yannboy2.0 Membre élite
    yannboy2.0
    • 7 octobre 2021 à 16:04


    Les 16-18 ans ont toute la légitimité pour s’exprimer, dire ce qu’ils veulent pour l’avenir, décider de celles et de ceux qu’ils souhaitent voir porter leurs aspirations.

    Je pense aussi que ce serait un moyen de rétablir, petit à petit, la confiance démocratique entre les jeunes et leurs représentants. Les jeunes ne se désintéressent pas de la politique : ils s’engagent autrement, sur les réseaux sociaux, dans la rue, sur des causes qui les animent comme l’environnement, l’égalité entre les femmes et les hommes, les luttes contre les discriminations. Les discours paternalistes de certains responsables politiques ne fonctionnent plus. Les jeunes ne veulent pas des consignes mais des conseils. À ceux qui pensent qu’ils ne seraient pas en capacité de faire des choix raisonnés et voteraient sous influence, non peut leur rappeler que c’était exactement le même argument qui était opposé aux femmes au moment de leur accorder le droit de vote en 1944.

    Pour développer pleinement cette pensée libre et indépendante, le droit de vote à 16 ans devra être accompagné d’un renforcement de l’éducation citoyenne au lycée.

    Je suis convaincu que l’abstention qui touche aujourd’hui les jeunes est moins le résultat d’un manque d’intérêt que d’un déficit d’initiation à la vie politique et citoyenne. On ne vote pas sans savoir pourquoi on vote.

    Plusieurs pays en Europe ont déjà franchi le pas du droit de vote à 16 ans. C’est le cas en Autriche et à Malte. En Allemagne dans certains Lander, en Écosse et en Estonie, celui-ci est ouvert aux élections locales. À l’heure où nous parlons, un projet de loi est en train d’être voté en Suisse, plusieurs partis allemands l’ont remis à l’agenda.


    Le vote est le premier des droits civiques. Si nous voulons que les jeunes retrouvent confiance demain dans la politique, faisons leur confiance aujourd’hui.


  • sim.s-heart Membre suprême
    sim.s-heart
    • 7 octobre 2021 à 16:05
    En réponse au message de yannboy2.0 :


    "Donc tu soutiens les emplois du trafic de ԁгоguе dont les surveillants ou les "caillasseurs" des forces de l'ordre se recrutent dans cette tranche d'âge puisque la justice est clémente pour eux."


    mais quel est le rapport avec le sujet ou avec tout ce que j'ai dit avant !! ????? en quoi ma position ferait elle de moi un soutien des traficants de ԁгоguе , des caillasseurs ou autres vandales qui profitent d'une situation pour piller .

    c'est hallucinant que tu m'ecrivent ca .

    je suis pour le droit de vote a 16 ans pour des elections locales , et ca fait de moi un soutien de trafiquant , Ьапԁit ou voleurs.


    si tu vois tout les jeunes comme ca je te plaints !!


    ca commence a me gaver !! et non je ne suis pas capricieux , je ne l'ai jamais ete , je defends mon point de vue envers et contre vous tous s'il le faut ! l'avenir me donnera raison .


    "l'avenir te donnera raison"... Ou pas !!!stuck_out_tongue_winking_eye.png

  • yannboy2.0 Membre élite
    yannboy2.0
    • 7 octobre 2021 à 16:07
    En réponse au message de tres-calin :

    comme tu le dis si bien les quartiers beaucoup plus de " cent cibles" ... laissés à l'aЬапԁon par leurs parents aux lardons deviennent dangereux, et non pas " d'anges heureux" hélas!!!


    ca doit representer 0,0000001% des jeunes

  • tres-calin Membre émérite
    tres-calin
    • 7 octobre 2021 à 16:10
    En réponse au message de yannboy2.0 :


    Les 16-18 ans ont toute la légitimité pour s’exprimer, dire ce qu’ils veulent pour l’avenir, décider de celles et de ceux qu’ils souhaitent voir porter leurs aspirations.

    Je pense aussi que ce serait un moyen de rétablir, petit à petit, la confiance démocratique entre les jeunes et leurs représentants. Les jeunes ne se désintéressent pas de la politique : ils s’engagent autrement, sur les réseaux sociaux, dans la rue, sur des causes qui les animent comme l’environnement, l’égalité entre les femmes et les hommes, les luttes contre les discriminations. Les discours paternalistes de certains responsables politiques ne fonctionnent plus. Les jeunes ne veulent pas des consignes mais des conseils. À ceux qui pensent qu’ils ne seraient pas en capacité de faire des choix raisonnés et voteraient sous influence, non peut leur rappeler que c’était exactement le même argument qui était opposé aux femmes au moment de leur accorder le droit de vote en 1944.

    Pour développer pleinement cette pensée libre et indépendante, le droit de vote à 16 ans devra être accompagné d’un renforcement de l’éducation citoyenne au lycée.

    Je suis convaincu que l’abstention qui touche aujourd’hui les jeunes est moins le résultat d’un manque d’intérêt que d’un déficit d’initiation à la vie politique et citoyenne. On ne vote pas sans savoir pourquoi on vote.

    Plusieurs pays en Europe ont déjà franchi le pas du droit de vote à 16 ans. C’est le cas en Autriche et à Malte. En Allemagne dans certains Lander, en Écosse et en Estonie, celui-ci est ouvert aux élections locales. À l’heure où nous parlons, un projet de loi est en train d’être voté en Suisse, plusieurs partis allemands l’ont remis à l’agenda.


    Le vote est le premier des droits civiques. Si nous voulons que les jeunes retrouvent confiance demain dans la politique, faisons leur confiance aujourd’hui.



    Autant il est beau de rêver!...

    Autant en emporte de vent..;

    La naïveté attribuée aux enfants, semble gagner chez l'adulte des places, quand ils sont démunis de progéniture et d'enfants.

    Le rêve alors leur réserve un cauchemar...Hélas...

  • sim.s-heart Membre suprême
    sim.s-heart
    • 7 octobre 2021 à 16:11
    En réponse au message de yannboy2.0 :


    Les 16-18 ans ont toute la légitimité pour s’exprimer, dire ce qu’ils veulent pour l’avenir, décider de celles et de ceux qu’ils souhaitent voir porter leurs aspirations.

    Je pense aussi que ce serait un moyen de rétablir, petit à petit, la confiance démocratique entre les jeunes et leurs représentants. Les jeunes ne se désintéressent pas de la politique : ils s’engagent autrement, sur les réseaux sociaux, dans la rue, sur des causes qui les animent comme l’environnement, l’égalité entre les femmes et les hommes, les luttes contre les discriminations. Les discours paternalistes de certains responsables politiques ne fonctionnent plus. Les jeunes ne veulent pas des consignes mais des conseils. À ceux qui pensent qu’ils ne seraient pas en capacité de faire des choix raisonnés et voteraient sous influence, non peut leur rappeler que c’était exactement le même argument qui était opposé aux femmes au moment de leur accorder le droit de vote en 1944.

    Pour développer pleinement cette pensée libre et indépendante, le droit de vote à 16 ans devra être accompagné d’un renforcement de l’éducation citoyenne au lycée.

    Je suis convaincu que l’abstention qui touche aujourd’hui les jeunes est moins le résultat d’un manque d’intérêt que d’un déficit d’initiation à la vie politique et citoyenne. On ne vote pas sans savoir pourquoi on vote.

    Plusieurs pays en Europe ont déjà franchi le pas du droit de vote à 16 ans. C’est le cas en Autriche et à Malte. En Allemagne dans certains Lander, en Écosse et en Estonie, celui-ci est ouvert aux élections locales. À l’heure où nous parlons, un projet de loi est en train d’être voté en Suisse, plusieurs partis allemands l’ont remis à l’agenda.


    Le vote est le premier des droits civiques. Si nous voulons que les jeunes retrouvent confiance demain dans la politique, faisons leur confiance aujourd’hui.



    Il me semble clair que les jeunes auraient bien besoin d'un apprentissage citoyen, même avant le lycée... Mais je ne pense pas que ce soit une bonn'idée de leur donner le droit de vote avant qu'ils n'aient acquis leurs pleins droit, à la majorité qui est fixée à 18 ans !!!

  • tres-calin Membre émérite
    tres-calin
    • 7 octobre 2021 à 16:17
    En réponse au message de sim.s-heart :

    "l'avenir te donnera raison"... Ou pas !!!stuck_out_tongue_winking_eye.png


    Mais plus tard vient vite et l'on s'en rend compte lorsque l'on devient vieux...

    Les jeunes du reste ne respectent plus les prévisions des vieux. croyant et espérant forger seuls leur avenir...

    Qui ne peut que se construire sans l'analyse du passé...et sur des bases solides!

  • yannboy2.0 Membre élite
    yannboy2.0
    • 7 octobre 2021 à 17:21
    En réponse au message de tres-calin :

    Autant il est beau de rêver!...

    Autant en emporte de vent..;

    La naïveté attribuée aux enfants, semble gagner chez l'adulte des places, quand ils sont démunis de progéniture et d'enfants.

    Le rêve alors leur réserve un cauchemar...Hélas...


    J'ai un fils de 18 ans

  • yannboy2.0 Membre élite
    yannboy2.0
    • 7 octobre 2021 à 17:22
    En réponse au message de tres-calin :

    Mais plus tard vient vite et l'on s'en rend compte lorsque l'on devient vieux...

    Les jeunes du reste ne respectent plus les prévisions des vieux. croyant et espérant forger seuls leur avenir...

    Qui ne peut que se construire sans l'analyse du passé...et sur des bases solides!


    Que des préjugés ca!

  • pifou Membre suprême
    pifou
    • 7 octobre 2021 à 18:09

    ce ne sont pas des préjugés mon Yann, quand on est jeune on fait la révolution sans tenir compte des anciens et quand tu vieilli tu t'aperçois que les anciens n'étaient pas si cons que ca

    on peut e rejoindre sur le fait qu'un vieux con ne demande pas l'avis d'un jeune mais pas tous

    il en va de même pour les jeunes

    et si nous commencions par éduquer les parents? combien savent a quoi sert les parlements ou comment fonctionne une mairie ?

  • sim.s-heart Membre suprême
    sim.s-heart
    • 7 octobre 2021 à 19:25
    En réponse au message de pifou :

    ce ne sont pas des préjugés mon Yann, quand on est jeune on fait la révolution sans tenir compte des anciens et quand tu vieilli tu t'aperçois que les anciens n'étaient pas si cons que ca

    on peut e rejoindre sur le fait qu'un vieux con ne demande pas l'avis d'un jeune mais pas tous

    il en va de même pour les jeunes

    et si nous commencions par éduquer les parents? combien savent a quoi sert les parlements ou comment fonctionne une mairie ?


    Bien dit+1.png

Pas encore inscrit(e) ? Créez votre profil en quelques clics seulement et profitez !