Connexion :
Pseudo / mot de passe oublié ?

L'hоmоsехualité et la cité Phocéenne. - Homosexualité

Sujet de discussion : L'hоmоsехualité et la cité Phocéenne.
  • thepassenger Membre pionnier
    thepassenger
    • 8 janvier 2022 à 21:11

    Salut les tongaygeois.


    Voilà ca fait pas mal de temps que je me pose une question d'une importance capitale qui va surement changer ma vie et sauver l'humanité et les gays de la terre entière. ( ou pas )Non en fait je me demandais juste si Marseille et ses habitants étaient globalement moins gay-friendly ou pas plus pas moins qu'ailleurs. Personnellement je ne suis pas vraiment "visiblement" gay apparemment. Donc je n'ai pas eu de problèmes d'homophobie en soi. ( Du moins pas dans la rue ). Du coup je ne sais pas trop. De toute façon je pense que les problèmes d'homophobies peuvent arriver n'importe ou. Même dans les coins les plus tolérants. Sinon je ne suis pas rester toute ma vie dans cette ville. Je suis évidemment aller dans d'autres villes comme Paris, Lyon, Nice, Et d'autres villes autours de Marseille comme Aix, La ciotat et encore pleins d'autres villes bien sur. Mais dans des villes assez loins de chez moi je ne suis jamais resté assez longtemps pour pouvoir me faire un hypothèse et surtout avoir une comparaisant au niveau de la tolérance des gays par rapport à ma ville et les autres. Après Marseille reste quand même une grande ville. Donc avec une mentalité plus moderne ( je pense ). Mais paradoxalement il y a pas mal de misère et de quartier craignos de type cité HLM etc.... Qui on le sait ne sont pas réputés pour être les quartiers les plus gays friendlys au monde. Mais bon je me dis que c'est exclusif à ses quartiers. Et qu'en dehors de ces zones les gens ne sont pas plus pas moins homophobes qu'ailleurs dans la plupart des autres quartiers calmes et banals de Massalia. Donc voilà je voulais savoir si les Marseillais étaient ( en général ) Plutôt plus homophobes ou pas pire qu'ailleurs. Car je ne sais pas trop moi même. Et essayez d'être objectif et de ne pas écrire de réponses qui sont influencées par le fait que vous détestez Marseille ou l'inverse. si vous avez un avis sur cette question.

  • yannboy2.0 Membre élite
    yannboy2.0
    • 8 janvier 2022 à 21:31

    C'est fou comme les marseillais pensent que tout le monde les deteste. Rassure toi les parisiens pensent cela aussi, sauf que pour nous c'est vraijoy.png

    C'est partout pareil, les mentalités evoluent doucement, l'homophobie reste tres présente, ne serait-ce que dans des expressions employées au quotidien, comme "on est a pas des PD", ou dans les stades de foot ou on entend des " haut hisse епсulеs"

    L'evolution des mentalites se mesure également au gré de l'évolution des droits des gays.

    Toujours est il qu'il encore tres difficile de vivre sin hоmоsехualité au quotidien, il faut menager sa famille et son entourage et dans ce cas beaucoup de gays vivent encore dans la clandestinité, surtout s'ils habitent dans des cités difficiles.

    Il y aurait tant a dire , sur la religion et l'hоmоsехualité, sur le fait qu'on t'enseigne qu'il s'agit de relations contre nature.

    Enfin je dirais que dans l'imaginaire collectif, les gays sont des faux mecs, comme si ils avaient perdu leur virilité.

    Pour touteces raisons je dirais que Londres est une ville tres gay friendly

  • super-crevette-bleue Membre expérimenté
    super-crevette-bleue
    • 8 janvier 2022 à 21:38

    Coucou moi je suis de Toulouse. Bon chez moi en tout cas j'ai pu constaté de l'homophobie d'un statut bien particulier. J'ai assisté à un homme qui embêtait deux lesbiennes qui étaient tranquille sur leur banc. Ma réaction a été de dégager le type qui parlait d'enfer à ces jeunes filles et que c'était très dommage parce que elles devraient revenir à des hommes. Bref il y a des relous partout même là ou on s'y attend le moins.

    Pour tenter de répondre à ta question, je pense que c'est un peu partout pareil, il y a des endroits qui craignent pour les homos (sauf dans mon histoire c'était place Wilson à Jean Jaurès donc c'était inhabituel) et d'autres ou ça va.

    Après il me semble que les mentalités évolues dans le bon sens. Je suis assez optimiste à ce sujet.

  • thepassenger Membre pionnier
    thepassenger
    • 8 janvier 2022 à 21:38
    En réponse au message de yannboy2.0 :

    C'est fou comme les marseillais pensent que tout le monde les deteste. Rassure toi les parisiens pensent cela aussi, sauf que pour nous c'est vraijoy.png

    C'est partout pareil, les mentalités evoluent doucement, l'homophobie reste tres présente, ne serait-ce que dans des expressions employées au quotidien, comme "on est a pas des PD", ou dans les stades de foot ou on entend des " haut hisse епсulеs"

    L'evolution des mentalites se mesure également au gré de l'évolution des droits des gays.

    Toujours est il qu'il encore tres difficile de vivre sin hоmоsехualité au quotidien, il faut menager sa famille et son entourage et dans ce cas beaucoup de gays vivent encore dans la clandestinité, surtout s'ils habitent dans des cités difficiles.

    Il y aurait tant a dire , sur la religion et l'hоmоsехualité, sur le fait qu'on t'enseigne qu'il s'agit de relations contre nature.

    Enfin je dirais que dans l'imaginaire collectif, les gays sont des faux mecs, comme si ils avaient perdu leur virilité.

    Pour touteces raisons je dirais que Londres est une ville tres gay friendly


    Non ne t'en fais pas. Je ne pense pas que tout le monde déteste Marseille. En fait je dirais plutôt les deux. Elle est à la fois adorée et détestée j'ai l'impression. En tout cas oui c'est vrai que ca dépend aussi des "milieux" En tout cas merci l'ami+1.png

  • thepassenger Membre pionnier
    thepassenger
    • 8 janvier 2022 à 21:46
    En réponse au message de super-crevette-bleue :

    Coucou moi je suis de Toulouse. Bon chez moi en tout cas j'ai pu constaté de l'homophobie d'un statut bien particulier. J'ai assisté à un homme qui embêtait deux lesbiennes qui étaient tranquille sur leur banc. Ma réaction a été de dégager le type qui parlait d'enfer à ces jeunes filles et que c'était très dommage parce que elles devraient revenir à des hommes. Bref il y a des relous partout même là ou on s'y attend le moins.

    Pour tenter de répondre à ta question, je pense que c'est un peu partout pareil, il y a des endroits qui craignent pour les homos (sauf dans mon histoire c'était place Wilson à Jean Jaurès donc c'était inhabituel) et d'autres ou ça va.

    Après il me semble que les mentalités évolues dans le bon sens. Je suis assez optimiste à ce sujet.


    Je vois. Merci bien.

    Et oui le vieux religieux relou c'est un peu le grand classiquehaaaan





  • stiky Membre suprême
    stiky
    • 8 janvier 2022 à 21:53

    Je n'ai jamais mis les pieds à Marseille, je ne sais donc pas.

    Du côté de Narbonne, tu peux avoir de l'homophobie suivant les quartiers. Enfin, homophobie ou juste railleries, difficile à dire... par rapport à ton apparence, ton style, etc.

  • thepassenger Membre pionnier
    thepassenger
    • 8 janvier 2022 à 21:55
    En réponse au message de stiky :

    Je n'ai jamais mis les pieds à Marseille, je ne sais donc pas.

    Du côté de Narbonne, tu peux avoir de l'homophobie suivant les quartiers. Enfin, homophobie ou juste railleries, difficile à dire... par rapport à ton apparence, ton style, etc.


    D'accord.

  • tres-calin Membre émérite
    tres-calin
    • 8 janvier 2022 à 22:46
    En réponse au message de thepassenger :

    D'accord.


    à Paris pas de problème le quartier du marais près de l'hôtel de ville est bien connu comme étant très fréquenté par l'hоmоsехualité et quelques amateurs qui discrètement peuvent trouver un agrément pour distraire leur vie par une relation іпtіmе qu'ils ne veulent pas afficher dans la vie civile. C'est pour ça aussi que des gens de la haute société de pays étrangers pour agrémenter leur visite professionnelle à Paris viennent la nuit pour trouver une bonne occasion de passer leur nuit!

  • thepassenger Membre pionnier
    thepassenger
    • 8 janvier 2022 à 23:23
    En réponse au message de tres-calin :

    à Paris pas de problème le quartier du marais près de l'hôtel de ville est bien connu comme étant très fréquenté par l'hоmоsехualité et quelques amateurs qui discrètement peuvent trouver un agrément pour distraire leur vie par une relation іпtіmе qu'ils ne veulent pas afficher dans la vie civile. C'est pour ça aussi que des gens de la haute société de pays étrangers pour agrémenter leur visite professionnelle à Paris viennent la nuit pour trouver une bonne occasion de passer leur nuit!


    Соԛuіпs

  • pifou Membre suprême
    pifou
    • 8 janvier 2022 à 23:29

    je vis dans une petite ville alors évidemment rien a voir avec une grande cité, ici difficile de se cacher et par chance ou tout simplement parce que les gens se foutent de ce que je fais de mon сul , pas d'homophobie

    toujours des cons pour t'emmerder mais pas plus que la moyenne

Pas encore inscrit(e) ? Créez votre profil en quelques clics seulement et profitez !