Connexion :

Pseudo / mot de passe oublié ?

Тгапsmission de la dengue par voie sехuеllе

Sujet de discussion : Тгапsmission de la dengue par voie sехuеllе
  • textoo Membre suprême
    textoo
    • 14 novembre 2019 à 18:13
    star.pngstar.pngstar.pngstar.pngBonsoir à toutes et à tousstar.pngstar.pngstar.pngstar.png




    Transmission de la dengue par voie sexuelle



    Un cas de transmission de la dengue par voie sexuelle entre deux hommes a été confirmé ce vendredi par les autorités sanitaires espagnoles. Une première dans le monde, où l’on considère que le virus est transmis par piqûre de moustique.

    Dans un courriel adressé à l’AFP, le Centre européen de prévention et contrôle des maladies a confirmé que ce cas espagnol était «à sa connaissance, le premier cas de transmission par voie sexuelle du virus de la dengue entre deux hommes».

    «Un cas de probable transmission sexuelle entre une femme et un homme avait auparavant fait l’objet d’un article (scientifique) en Corée du Sud», a souligné la médecin épidémiologiste espagnole Susana Jimenez, de la Direction générale de la santé publique de la région de Madrid.

    Le cas diagnostiqué à Madrid est «celui d’un homme de 41 ans contaminé lors d’une relation avec son compagnon, qui avait contracté le virus lors d’un voyage à Cuba» où il aurait été piqué par un moustique, a expliqué à l’AFP Susana Jimenez.

    La contamination de cet homme, confirmée fin septembre, a intrigué les scientifiques car il n’avait pas voyagé dans un pays où la dengue est endémique. L’impossibilité d’une contamination par un moustique en Espagne a également été vérifiée, aucun moustique n’ayant été découvert sur les lieux où il s’est trouvé.

    «Son compagnon avait présenté les mêmes symptômes que lui, mais plus légers, environ dix jours plus tôt et avait auparavant voyagé à Cuba et en République dominicaine», a relaté la médecin.

    Les tests ont alors révélé que tous deux avaient la dengue. «Une analyse de leur sperme a été effectuée et elle a révélé que non seulement c’était la dengue mais que c’était exactement le même virus que celui qui circule à Cuba», souligne Susana Jimenez. Et d’ajouter : «C’est une découverte, une information d’importance mondiale: découvrir un autre mécanisme de transmission du virus.»

    Dans les pays où la dengue est endémique et où il existe des moustiques qui la transmettent en piquant, «on ne peut pas dire que le mode de transmission sexuelle n’existe pas, simplement, jusqu’à maintenant, elle n’est pas envisagée parce qu’on a toujours pensé:

    »C’est le moustique »», a-t-elle conclu.

    L’Organisation mondiale de la santé écrit sur son site internet que «la dengue est transmise par la piqûre du moustique Aedes porteur de l’un des quatre virus de la dengue».


    Encore une bonne raison de se protéger !


    preservatifs-epingles-linge-large.jpg
  • wolfi Membre suprême
    wolfi
    • 14 novembre 2019 à 18:16
    Pffff, ben dis donc, mal barré.

    Tu crois qu'il faut mettre un de tes préservatif avec une couleur par risque de transmission

    Ca craint un max avec 5 ou 6 couches
    Ok, la c'est moi qui en tiens une icon_arrow.png
    (P.S merci de l'info, je ne fumerais plus de cigares cubain, on ne sais jamais)
  • textoo Membre suprême
    textoo
    • 14 novembre 2019 à 18:22
    En réponse au message de wolfi :

    Pffff, ben dis donc, mal barré.

    En effet, ça devient infernal !





    icon_rolleyes.png
  • simon_paris Membre élite
    simon_paris
    • 14 novembre 2019 à 18:54
    J ai vu un mec protégé un mec
  • pifou Membre suprême
    pifou
    • 14 novembre 2019 à 19:02
    Il faut être dingue pour ne pas se proteger
    je le répète a chaque fois
  • textoo Membre suprême
    textoo
    • 14 novembre 2019 à 19:04
    Bonsoir Pifou
    En réponse au message de pifou :

    Il faut être dingue pour ne pas se proteger
    je le répète a chaque fois

    C'est bien le cas de le dire ici !



    icon_wink.png
  • spikeman Membre suprême
    spikeman
    • 14 novembre 2019 à 19:32
    En réponse au message de textoo :


    Le cas diagnostiqué à Madrid est «celui d’un homme de 41 ans contaminé lors d’une relation avec son compagnon, qui avait contracté le virus lors d’un voyage à Cuba» où il aurait été piqué par un moustique, a expliqué à l’AFP Susana Jimenez.

    C'est ça !!! Le gars il part à Cuba sans son mec !!
    A mon avis, il s'est plutôt fait piquer par une moustiquiquette.
  • sim.s-heart Membre suprême
    sim.s-heart
    • 14 novembre 2019 à 19:50
    En réponse au message de simon_paris :

    J ai vu un mec protégé un mec

    icon_eek.pngicon_rolleyes.png
  • wolfi Membre suprême
    wolfi
    • 14 novembre 2019 à 22:05
    En réponse au message de sim.s-heart :

    En réponse au message de simon_paris :

    J ai vu un mec protégé un mec

    icon_eek.pngicon_rolleyes.png

    C'est l'histoire du mec qui a vu le mec qui a vu le mec qui a vu l'ours
    c'est certifié vrai pouce.png
  • parfum-de-femme Membre élite
    parfum-de-femme
    • 14 novembre 2019 à 22:15
    La relation entre le cul bas est la dingue n'est pas piquée des hannetons…
    Mais, à choisir, vaut mieux la chopper en se faisant piquer par autre chose qu'un moustique… icon_twisted.png

Pas encore inscrit(e) ? Créez votre profil en quelques clics seulement et profitez !