Connexion :

Pseudo / mot de passe oublié ?

Pourquoi hоmоsехuеl? - Page 2

Sujet de discussion : Pourquoi hоmоsехuеl?
  • vany Membre élite
    vany
    • 15 octobre 2020 à 12:19

    On se calme, on se calme s'il vous plaîtlaughing.png je suis désolé, mais je vous écrirai la suite samedi, une journée de merde hier au boulot, notre système informatique a planté, on s'est retrouvé plus de caisses et au redémarrage 6 hrs plus tard, tout nos rabais de la semaine était tombé, on a dû tout reprogrammer à la main, ce qui représente des centaines de produits, je suis revenu à la maison vers 21 hrs30. Là je suis en train de préparer, il est 6 hrs15 ici, je pars dans 15 minutes pour m'assurer que tout fonctionne correctement avant l'ouverture à 8 hrs.


    Bonne journée les tout p'tits!stuck_out_tongue_winking_eye.png

  • yoomy33 Membre émérite
    yoomy33
    • 15 octobre 2020 à 18:20
    En réponse au message de vinsang :

    L’histoire de vanu me provoque des choses dans la culotteblush.png


    tenor.gif

  • vinsang Membre émérite
    vinsang
    • 15 octobre 2020 à 21:44

    Alala et en plus il ménage le suspens !

  • yoomy33 Membre émérite
    yoomy33
    • 15 octobre 2020 à 21:47
    En réponse au message de vinsang :

    Alala et en plus il ménage le suspens !


    tenor.gif

  • vany Membre élite
    vany
    • 16 octobre 2020 à 04:31

    Je ne sais pas pourquoi je vous raconte cette histoire, j'en ai jamais parler à personne, même à mes amis les plus proches. Mais bon, maintenant que j'ai commencé, aussi bien aller jusqu'au bout.


    Le gars s'appelait Gaétan, c'était le meilleur ami de mon frère, alors il venait régulièrement à la maison, suite à cet épisode à la piscine, j'étais complètement tombé en amour avec lui. Chaque fois qu'il venait à la maison, j'essayais de l'attirer dans ma chambre en le tirant par un bras en prétextant toute sorte de chose, mais il était retissant, me regardais en fronçant les sourcils, secouais le bras pour que je lâche prise en me faisait non d'un signe de la tête.


    Très déçu, je me posais plein de questions, peut-être que pour lui ça n'avait été qu'une expérience et que ça ne l'intéressait plus ou qu'il trouvait ça trop risquer de venir dans ma chambre. Ce qui se passa dans les prochaines semaines mis fin à mon questionnement.

  • vany Membre élite
    vany
    • 16 octobre 2020 à 04:34

    La tente dans la cour



    En été lorsqu'il faisait très chaud, souvent le soir on montait une tente dans la cour arrière pour aller y dormir. Un soir alors que je revenais à la maison à vélo après avoir été jouer avec mes amis, mon frère et Gaétan étaient en train de monter la tente, je m'invite à dormir avec eux, mon frère ne veut rien savoir, Gaétan lui dit... «ben oui laisse le venir avec nous, il n'est pas très dérangeant ton p'tit frère!» en me faisant un clin d'oeil, j'étais tellement excité, mais rapidement j'ai déchanté parce que j'ai réalisé que mon frère serait là et qu'il ne pourrait rien se passer sans prendre de gros risques.



    Finalement vers 22hrs on va se coucher, mon frère prend la place du centre, Gaétan d'un côté et moi de l'autre, ça ne faisait vraiment pas mon affaire, mais tout à coup j'ai eu un éclair de génie. Mon frère était très dédaigneux, je me suis souvenu d'une autre fois alors qu'on avait dormi tous les deux dans la tente et que je m'étais mis à péter, il était parti pour aller dormir dans la maison. Donc je me suis forcé, ça fonctionner, il me dit... «si t'arrête pas je vais aller dormir dans maison» une autre p'tite flatulence et il sortait pour retourner à la maison. Gaétan me chuchote à l'oreille... «t'es content là?» et moi de lui répondre... «mets en, pas toi?» Il n'a rien dit, mais ma juste donner un léger coup de coude dans les côtes.



    Lorsqu'on allait dormir dans la tente, on prenait des couvertures dans la maison, mais pas une couverture pour chacun, une pour tout le monde, donc je me suis retrouvée sous la même couverture avec Gaétan. Mon frère parti, on sait alors rapprocher l'un de l'autre, je tremblais comme une feuille tellement j'étais excité, mais cette fois-ci je n'ai pas attendu qu'il fasse les premiers pas, j'ai tout de suite descendu ma main sous la couverture pour lui empoigner le paquet par-dessus son caleçon, il était déjà très dur. Ça n'a pas tardé que lui aussi c'est faufiler la main, on sait tripoter comme ça quelques instants, puis il me dit... «enlève ton caleçon», ce que je fis immédiatement, par la suite il a fait la même chose.



    J'avais 13 ou 14 ans et au tout début de ma puberté, donc ma queue n'avait pas encore atteint toute sa maturité, elle n'était pas encore très grosse, lui par contre avec ces 17 ans bien sonné avait une bite énorme, je capotais juste d'y toucher. On s'est masturbé mutuellement quelques instants et voilà qu'il me chuchote à l'oreille... «tourne-toi de l'autre côté», mais ça ne me plaisait pas ce qu'il venait de dire, je savais où il voulait en venir et avec la grosseur de son engin, je me suis dit que ça allait être très douloureux. mais pour ne pas le décevoir et qu'il décide de toute arrêter et peut-être même partir, tranquillement je me suis tourné dos à lui. Il me dit... «non, non pas comme ça, descend ta tête à mes pieds» là j'ai compris ce qu'il voulait faire.



    J'avais enfin cette énorme et belle grosse queue dans mon visage et je pouvais en faire ce que je voulais. On sait lécher et sucer les parties, l'entre jambes, les cuisses et les fesses un très long moment, je gémissais en silence tellement c'était bon, au-delà de mes espérances et de mes rêves les plus fous, j'étais tellement excité que par moments je pensais perdre connaissance.



    Ce fut mon premier 69, ma première fellation reçue et donner, ma première vraie éjaculation et orgasme de ma jeune vie et c'est lui qui me l'avait procuré. Il ne m'a jamais forcé à faire quoi que ce soit, j'étais pleinement consentant, en fait c'est tout ce que j'attendais depuis longtemps. Brûlé, vidé de toute énergie, mais combien heureux d'avoir enfin obtenu ce que je voulais. On était entendu là sur le dos, côte à côte sans dire un mot, puis il me dit tout bas... «ça suffit pour ce soir, on va dormir maintenant» on a remis nos caleçons, me suis tourné sur le côté dos à lui, il s'est rapproché, a passé son bras autour de moi, me suis reculé pour me coller contre lui et on s'est endormi rapidement comme ça l'un contre l'autre en position de cuillère.

  • vany Membre élite
    vany
    • 16 octobre 2020 à 04:34

    J'ai eu quelques autres aventures avec Gaétan dans les mois qui suivirent, mais à un certain moment il s'est fait une blonde (copine), ça eu pour effet de mettre fin à nos rencontres, puis l'année d'après il est déménagé, à changer de quartier et je ne l'ai revue qu'une fois ou deux par la suite.



    Mon homosexualité je la vois un peu comme un enfant à qui on fait goûter à une tartine de Nutella pour la première fois, il en redemandera toujours, on aura beau lui présenter ou même faire goûter à une pêche bien mûre, sucrée et juteuse ce qui est excellent, mais si on lui propose en même temps ces deux choix, il choisira sans hésitation la tartine de Nutella, parce que c'est elle qui lui a procuré ses premières sensations gustatives ou en comparaison dans mon cas, sensorielles et émotives les plus vives.



    Pour faire taire les rumeurs qui circulaient dans mon groupe d'amis sur mon orientation sexuelle, à un certain moment j'ai eu une copine, mais ça n'a pas fonctionné très longtemps, lorsque j'étais avec elle pour être capable de performer, je me fermais les yeux et pensais à Gaétan. Après cet échec, je n'ai pas vraiment eu le choix de m'ouvrir à mes amis sur ce que j'étais vraiment, et tous l'on très bien accepter.



    Voilà, vous savez maintenant presque tout sur moi!




    Ensemble, nous sommes beaux


    Il est entré dans ma vie

    Et maintenant il prend le dessus

    Et c'est beau

    Oui c'est magnifique

    Je suis allé avec des gars plus beaux

    Il est parti avec des filles plus jolies

    Mais maintenant nous sommes beaux

    Je pense que nous sommes beaux

    Je n'ai plus besoin de relations amoureuses

    Je n'ai plus besoin de relations amoureuses

    Tu ne vois pas, c'est la chimie

    Vous devez vraiment être d'accord

    Ensemble nous sommes beaux

    Nous sommes si beaux

    Je suis la pluie, il est le soleil

    Et maintenant nous avons fait un arc en ciel

    Je pense que c'est beau

    C'est vraiment très beau

    Je n'ai plus besoin de relations amoureuses

    Je n'ai plus besoin de relations amoureuses

    Tu ne vois pas, c'est la chimie

    Vous devez vraiment être d'accord

    Ensemble nous sommes beaux

    Nous sommes beaux

    Et si le monde entier tombait amoureux

    Tout comme moi et mon homme

    Ce serait…

  • vinsang Membre émérite
    vinsang
    • 16 octobre 2020 à 10:17

    On sait surtout que tu raffole des tartines au nutellaastonished.png

    J’ai tout lu, comme on lit un roman, je m’y croyais vraiment^^

  • guest30 Membre pionnier
    guest30
    • 16 octobre 2020 à 12:26

    Whaouu Vany !

    Quel délicieux témoignage, ce doux récit était un vrai bonheur à lire, merci pour ce moment rare.


  • yoomy33 Membre émérite
    yoomy33
    • 16 octobre 2020 à 18:29

    Merci du temps que tu as passé à nous raconter cette expérience x

Pas encore inscrit(e) ? Créez votre profil en quelques clics seulement et profitez !